Fil Twitter "Protestlaïque"

ProTestLaïque (@ProLaique)

Un Fil Twitter pour observer l'antiprotestantisme en France

Le fil Twitter Pro Test Laïque (@ProLaique) a été créé en janvier 2016 par le CNEF dans le but d'observer l'antiprotestantisme en France aujourd'hui. Il est formé de l'acronyme "Pro" (pour Protestantisme), "Test" pour Test (du vivre-ensemble) et "Laïque" (qui relève de la laïcité). Son objectif est ainsi résumé sur Twitter :

VIGILANCE et PÉDAGOGIE. Comme l'anticatholicisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'ANTIPROTESTANTISME affaiblit le pacte laïque.

Faisons reculer les peurs!

Enjeux et définition de l'antiprotestantisme

Critiquer le protestantisme pour ses positions, ses idées, ses personnes ou ses actes n’est pas de l’antiprotestantisme. C’est même faire un beau geste vis-à-vis des protestants, qui aiment le débat ! Mais quand le simple fait d’être protestant (quelle que soit son Église) génère l’insulte, la dénonciation calomnieuse, l'opposition haineuse, voire même l’agression, on est bien dans le registre de l’antiprotestantisme.

L'antiprotestantisme alimente une stigmatisation et une discrimination en raison de l'appartenance au protestantisme (évangélique ou luthéro-réformé).

Il est aujourd'hui beaucoup moins virulent, en France, qu'il ne l'a été il y a un siècle. Mais il n'a pas disparu. Il s'est atténué, adapté, reconfiguré. L'observer, c'est contribuer à signaler les atteintes au vivre-ensemble et à la laïcité, et permettre de mettre en place une pédagogie qui fait reculer les préjugés.

Le but n'est pas d'aboutir à une énième législation punitive qui sanctionnerait, ici, l'antiprotestantisme. Il est d'ouvrir les yeux sur des discriminations qui fragilisent le corps social, afin de contribuer à l'apaisement et au renforcement du pacte républicain et sa belle devise, LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ. Il ne s'agit pas de mettre de l'huile sur le feu, mais au contraire de l'huile dans les rouages.

Dans nos sociétés pluralistes et démocratiques du début du XXIe siècle, cette sensibilité aux discriminations a pris son essor. Cela s’explique par la pluralisation culturelle, ethnique et religieuse croissante d’un monde globalisé, qui confronte un nombre croissant d’individus à l’exposition à la diversité. Or, cette exposition ne va pas de soi. Elle impose de sortir du conformisme, d’éviter les jugements hâtifs et les réflexes de stigmatisation. C’est dans ce contexte que de multiples structures, qu’elles soient françaises ou européennes, ont vu le jour afin de relever les faits de discrimination touchant à divers groupes minoritaires, qu’ils soient culturels ou religieux.

Mandat CNEF donné à Sébastien Fath (CNRS) pour trois objectifs

Ce fil twitter @ProLaique proposé par le CNEF apporte sa contribution à cet effort, sur le terrain de l'antiprotestantisme. Il est mis gracieusement à disposition de tous les protestants, et, au-delà, de tous les acteurs sociaux. Le CNEF a donné mandat à Sébastien Fath, du CNRS, de gérer ce fil, sans parti pris, depuis janvier 2016, à partir de ses compétences de chercheur en sciences sociales, spécialiste des protestantismes.

Il nourrit ce fil Twitter @ProLaique sur la base de trois objectifs :

-Collecte d’informations

Centraliser et sourcer des informations de toute la France en rapport avec des discriminations liées au protestantisme dans toutes ses composantes

-Tri des données

Distinguer entre antiprotestantisme et rumeurs/manipulations, dans le but de faire de la pédagogie, apaiser les relations sociales, lutter contre la panique ou la paranoïa

-Communication des données

Rendre public, via Twitter, l’information collectée, triée et validée, qui documente les cas d'intolérance et/ou d’antiprotestantisme, afin d’affiner l'analyse et d'améliorer la mise en œuvre d’un vivre-ensemble laïque et respectueux de chaque citoyen